22/07/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Kinshasa: la Société civile dénonce «l’acharnement du Gouverneur militaire de l’Ituri» contre son coordonnateur provincial

Dans sa communication de ce mercredi 23 août, la Société Civile Forces Vives de la RDC -SCFV-RDC- Bureau national de Kinshasa tient le Lieutenant Général Jonny Luboya responsable de tout malheur qui pourrait arriver à Monsieur Dieudonné Lossa.

Dans une lettre ouverte directement lui adressée, la SCFV s’insurge contre une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux indexant Dieudonné Lossa comme son ennemi. «Dans cette vidéo d’environ trois minutes publiée le 17 août 2023, notre coordonnateur de l’Ituri  est cité nommément huit (8) fois par le Gouverneur, visiblement en colère, et montrant son galon de trois étoiles; est présenté comme quelqu’un qui l’aurait accusé d’avoir acheté des machines excavatrices afin d’exploiter des minerais dans les sites miniers du secteur des Banyali-Kilo en territoire de Djugu dans la province de l’Ituri», dénonce la SCFV-RDC.

Prenant ces accusations contre Dieudonné Lossa au sérieux, la Société civile a pris soin de transmettre sa lettre ouverte adressée au Gouverneur militaire au Premier Ministre Sama Lukonde avec copie réservée à plusieurs instances  nationale et internationale dont la Présidence de la République, la Défense nationale, le Parlement congolais et l’ONU via sa représentante en RDC.

Peu avant, le 22 Août 2023, les Laïcs catholiques, les Mouvements citoyens et organisations de la société civile ont dénoncé le même acharnement contre Dieudonné Lossa dans un communiqué de presse à Kinshasa. Ils ont appelé «tous les congolais, surtout ceux de l’Ituri et du Nord-Kivu, à rester éveillés face à tout ce qui piétine leur dignité et leur droit».

Blaise Pascal Bonduku