28/01/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

La ville de Kinshasa et la région de Bruxelles-capitale signent l’avenant à l’accord de coopération

La ville province de Kinshasa et la région de Bruxelles-capitale viennent de redynamiser leur accord de coopération existant depuis avril 2016.

En séjour à Kinshasa depuis le week-end dernier, le ministre-président de la région de Bruxelles-capitale, Rudi Vervoot et le Gouverneur Gentiny Ngobila ont procédé à la signature de l’avenant à cet accord de coopération.

La cérémonie de cette signature s’est déroulée lundi 21 mars 2022 dans la salle polyvalente de l’Hôtel de ville, en présence d’une forte délégation d’entreprises belges conduite par le ministre-président de la région bruxelloise-capitale.

Six domaines de coopération sont mis en exergue dans cet avenant. Il s’agit de l’Environnement, la mobilité, le renforcement des capacités administratives et institutionnelles, l’informatique, la culture et le genre.

“Cette collaboration permet des échanges de connaissances et d’expériences, et la mise en place des programmes de renforcement des capacités qui apportent une plus-value au plus près des citoyens”, a fait savoir le Gouverneur Gentiny Ngobila, dans son mot de circonstance.

Par ailleurs, dans le cadre de l’exécution de cette coopération, l’autorité urbaine a reconnu la réalisation par la partie bruxelloise de plusieurs actions à impact visible, en dépit des restrictions dues à la Covid-19.

En clair, 7 communes bruxelloises sont actuellement actives en RD-Congo dans le cadre du programme fédéral de Coopération internationale communale -CIC-.

Parmi lesquelles, Bruxelles, Ixelles, Uccle, Watermael-Boitsfort, Woluwe-Saint-Lambert qui ont développé des partenariats avec les communes de Kinshasa, à savoir Bandalungwa, Kalamu, Kimbanseke, Kintambo et Limete.

Dans cette optique, le Gouverneur Gentiny Ngobila a renseigné que 5 autres communes wallonnes ont, par le truchement du même programme, développé des partenariats avec les communes kinoises.

Il s’agit de communes d’Olne et Matete, la ville d’Herve et la Commune de Ngaliema, la ville de Namur et Masina, la commune de Court-Saint-Etienne et celle de Kasa-vubu, la commune de Flemalle et N’Djili.

A en croire l’autorité urbaine, ce soutien aux communes est renforcé par des projets conjoints avec la division urbaine de l’intérieur et sécurité de la ville de Kinshasa, à travers des formations pour les fonctionnaires communaux et le financement de divers projets portés par des associations œuvrant à Kinshasa.

Le premier citoyen de la ville de Kinshasa est resté confiant que la mise en œuvre de cet avenant contribuera de manière effective au renforcement de l’accord de coopération préexistant.

De sont côté, le ministre président de la région bruxelloise-capitale à promis de poursuivre cette volonté de sa région à accompagner la ville de Kinshasa dans la réalisation de ses nombreux projets, notamment dans le secteur de transports et de l’assainissement de la ville.

René Kanzuku