octobre 31, 2020

Le Regard

De l'information fouillée et vérifiée

L’UDPS et Félix Tshisekedi confirment la victoire de Fayulu à la présidentielle de 2018?

L’UDPS prévoit une marche de protestation contre Ronsard Malonda ce jeudi 09 juillet 2020. Cela est-il un aveu ou une confirmation que Malonda avait truqué les élections en défaveur de Martin Fayulu? Il est clair que si l’UDPS se réjouit et reconnaît avoir été vainqueur de la présidentielle de décembre 2018, elle n’aurait eu rien à reprocher à Ronsard Malonda Ngimbi. Le rebuter, c’est vouloir une chose et son contraire.

Et, si ce parti au Pouvoir s’aligne aujourd’hui derrière d’autres partis et les mouvements citoyens pour désapprouver Malonda à travers cette marche qu’elle organise, cela voudrait dire que cette formation politique de feu Étienne Tshisekedi reconnaît en même temps que le Chef de l’État, Félix Tshisekedi est le fruit de la tricherie et que c’est le candidat Fayulu qui avait gagné la présidentielle.

De toutes façons, à ce stade, c’est lui, le Président de la République qui est censé nommer Malonda, après cet entérinement de l’Assemblée nationale sur fond de polémique.

S’il refuse de s’acquitter de son devoir constitutionnel, tenant compte de la demande des députés CACH de ce vendredi 03 juillet, il violerait la constitution et ce sera une confirmation qu’il n’a jamais été élu président de la République, d’autant plus que c’est le même Malonda qui a assumé les fonctions de Secrétaire Exécutif national de la CENI.

Mais aussi, s’il le fait, nonobstant les cris de mécontentement de sa famille politique, l’opinion comprendra également qu’il s’assume comme Président de la République, mais ne contrôle pas son parti, l’UDPS.

“L’UDPS constate que monsieur Ronsard Malonda est contesté par les confessions religieuses dont il serait l’émanation, notamment les catholiques, les protestants et les kimbanguistes qui dénoncent les irrégularités autour de la désignation de ce candidat. L’UDPS estime que la démocratie véritable respire au travers des élections libres, démocratiques, transparentes et apaisées qui ne peuvent être possibles qu’avec une CENI composée de personnalités dignes, intègres et irréprochables bénéficiant de la confiance de tous”, a-t-on lu dans le communiqué de l’UDPS signé Jean-Marc Kabund.

Et de conclure: “Par conséquent, l’UDPS appelle ses combattantes et combattants ainsi que toutes les forces vives engagées pour la tenue des élections véritablement démocratiques en RDC à une grande mobilisation pour une marche pacifique de protestation qu’elle organisera le jeudi 09 juillet 2020 dans le strict respect des gestes-barrières à la Covid-19”.

René Kanzuku