27/01/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

L’UNIKIN réceptionne des matériels de sonorisation ultramodernes, un cadeau signé Widal de Guy Loando

Au nom de sa Fondation Widal, le ministre  d’État en charge de l’Aménagement du territoire, Guy Loando Mboyo a remis des matériels de sonorisation ultramodernes pimpants neufs, composés des baffles, micros et autres accessoires au Comitéde gestion de l’Université de Kinshasa -UNIKIN.

Cette remise a eu lieu le samedi dernier en présence du recteur de l’UNIKIN, le professeur Jean-Marie Kayembe Ntumba.

Maître Guy Loando Mboyo ne s’est pas arrêté là. Il s’est également imprégné  de l’avancement des travaux de construction du bâtiment de l’Association du corps scientifique de l’UNIKIN financé totalement par la Fondation Widal, chapeautée par son épouse, Mme Déborah Loando.

Par la même occasion, il a procédé à l’inauguration de l’auditoire de D.E.S de la faculté de Droit. Réhabilitée par la Fondation Widal, cette salle construite selon les normes modernes pour un bon apprentissage, est dotée d’un tableau-écran-télévision high-tech qui peut être aussi utilisé comme un ordinateur.

Partageant son expérience avec la jeunesse, le philanthrope Guy Loando a, dans le cadre du cours de Science politique, échangé avec les étudiants de la 1ère année de graduat de la faculté de Droit dans l’amphithéâtre Bayona sur la pratique de la politique à l’épreuve de l’exigence de l’Etat de droit.

Au cours de leurs échanges, le ministre d’État Guy Loando a démontré aux futurs juristes comment faire de la politique dans un État de droit. Il les a de ce fait, appelé à la prise de conscience et à l’éthique politique.

“La politique est avant tout un sacerdoce. La politique est un fardeau porté librement pour l’intérêt des autres”, a-t-il exhorté, avant d’énumérer les caractéristiques d’un leader: “l’humilité, la curiosité rationnelle, la communication,la proximité, la mobilité, l’inclusivité et la diversité. Cela, avant de conclure sur les exigences de la gouvernance politique qui impliquent notamment l’intérêt commun, le sens de l’équité et de l’égalité la redevabilite…”

René Kanzuku