27/01/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Néo-authentique: l’homosexualité divise l’église néo-apostolique

Comme le 27 janvier 1863, l’église catholique-apostolique s’était divisée d’avec une assemblée qui deviendra plus tard l’église néo-apostolique, cette dernière est à son tour divisée.

La tolérance de l’homosexualité et l’autorisation probable en 2023 des femmes dans le ministère spirituel divisent l’église néo-apostolique internationale Zurich à la suite d’une allocution vidéo du président mondial.

À la date du 30 septembre 2022, le président mondial de l’église néo-apostolique, Jean Luc Schneider a réalisé une vidéo de 21 minutes, une seconde au cours duquel il a abordé le thème : “ Les femmes au ministère spirituel”, une pratique inaccoutumée dans l’église néo-apostolique.

Service officié par Christophe Kabongo ce dimanche au stade Cardinal Malula

Au bout de la vidéo, le président mondial a informé les fidèles du monde entier au sujet de la nouvelle doctrine : les femmes seront à partir de 2023 ordonnées dans tous les niveaux ministériels à savoir : diaconat, prêtrise et apostolat.

À la suite de cette information, les fidèles plus fréquemment de l’Afrique ont commencé à manifester leurs protestations en allumant les feu dans les différentes enceintes des chapelles, interdire les déroulements des services divins( cultes). Voyant celà, les autorités ecclésiastiques de ces champs d’activité concernés ont mis en place les mesures sécuritaires pour empêcher les manifestations de ces fidèles révoltants.

Se sentant dans l’incapacité d’exprimer leurs voix, les fidèles et certains serviteurs subalternes révoltants ont créé des rassemblements où ils commençaient à prier sans l’autorisation hiérarchique.

C’est à la date du 26 octobre 2022 que Christophe Kabongo, un apôtre oeuvrant dans l’église néo-apostolique dans la ville de Kinshasa a réalisé une vidéo de 8 minutes. Au cours de cette vidéo, il a pris trois décisions: Se détacher de l’église néo-apostolique internationale, garder son ministère d’apôtre et créer une nouvelle structure dénommée : église néo-apostolique authentique.

Christophe Kabongo a officié le premier service divin (culte) de la nouvelle structure, le 30 octobre 2022 au stade Cardinal Malula où il a prêché devant quelques 8 000 personnes en présentiel et environs 4000 en ligne.

À part ceux de Kinshasa dirigés dorénavant par Christophe Kabongo, les autres rassemblements récoltants des autres villes et pays existent. Certains veulent rejoindre le camp de Christophe pour poursuivre l’œuvre dans ce qu’ils considèrent comme le recours à l’authenticité.

Norbert Masudi Katembo