janvier 26, 2021

Le Regard

Vous souhaite meilleurs voeux 2021

PDU: Le plan de travail et le budget annuel pour l’année 2021 adoptés

0 Partages

La 10ème session du Comité de pilotage national du Projet du développement urbain -PDU- s’est tenue vendredi 27 novembre 2020 l’enceinte de Kempiski Fleuve Congo Hôtel, en la commune de la Gombe, à Kinshasa. Cette session a connu la participation active du Ministre de l’Urbanisme et Habitat et président du comité de pilotage national, Pius Muabilu Mbayi, accompagné de son collègue, le ministre de la décentralisation et réformes institutionnelles, Azarias Ruberwa. C’est le ministre d’Etat en charge de l’Urbanisme et Habitat, Muabilu Mbayu Mukala qui a présidé cette dixième session du Comité de Pilotage du PDU. Financée par la Banque mondiale, cette session avait pour but d’examiner et adopter le Plan de Travail et Budget Annuel -PTBA- du Projet pour l’année 2021. Durant les travaux, les participants ont formulé une recommandation pour une requête d’extension de la date de clôture du Projet pour une durée suffisante devant permettre au Secrétariat Permanent du Projet de planifier et exécuter des travaux éligibles avec les fonds disponibles dégagés. Ils ont également adopté le budget pour les sept premiers mois de 2021. Au sujet du financement des frais de fonctionnement du Secrétariat Permanent du Projet durant la période de grâce de six mois qui va suivre la date de clôture des financements de la Banque mondiale. Car, la Banque mondiale ne finance pas ces frais de fonctionnement au-delà de cette date.

De ce fait, les membres ont adopté une recommandation demandant au ministre d’Etat, ministre de l’Urbanisme et Habitat, d’adresser une requête auprès du ministre des Finances qui est Gouverneur-Pays auprès de la Banque mondiale pour identifier à temps, une autre source de financement pour cette période. La cérémonie d’ouverture a connu la présence de M. Azarias Ruberwa Manywa, ministre d’Etat, ministre à la Décentralisation et Réformes Institutionnelles, Vice-Président du Comité de Pilotage du Projet ; de M. Déogratias Nkusu Kunzi Bikawa, ministre des Relations avec le Parlement ; M. Aimé Sakombi Molendo, ministre des Affaires Foncières ; Mme Kelly Lunda, Conseillère Principale au Cabinet du Président de la République chargée de l’Urbanisme, et Mme Lilianne Pande, Conseillère Principale au Cabinet du Premier ministre chargée de l’Urbanisme. M. Lazare Dakahudyno Wakale Minada, Coordonnateur du Secrétariat Permanent du Projet de Développement Urbain, était aussi présent au cours de cette session d’adoption du Plan de Travail et Budget Annuel du Projet pour l’année 2021. Ce budget, servira aux dispositions de clôture du projet PDU au 31 juillet 2021. Il permettra d’approuver tous les rapports des travaux; d’effectuer le paiement de tous les marchés; élaborer les états financiers des sept premiers mois de l’année 2021 et les états financiers de clôture; de justifier les soldes des comptes bancaires ; de réaliser la dernière mission d’audit et présenter le rapport avant l’expiration de la période de grâce accordée ; d’évaluer les acquis du projet et produire le rapport final ; de transférer les biens et les archives du projet au Gouvernement (Ministère de l’Urbanisme et Habitat) après évaluation des acquis du projet. Prenant la parole à cette activité, le ministre d’Etat Ruberwa a renseigné qu’au début de ce Gouvernement de la République dirigé par le professeur Sylvestre Ilunga Ilunkamba, il y a eu des engagements majeurs qui ont été pris dans le cadre de la décentralisation. Et il a lancé l’appel aux autorités du pays d’arrêter et de faire arrêter les pratiques de mauvaise gouvernance.

Avant de lancer les travaux de cet atelier, le ministre d’Etat Pius Muabilu a, dans son speech, rappelé que le PDU dont les activités ont démarré en septembre 2013, a été marqué par plusieurs restructurations, induites des difficultés inhérentes à la gestion de ce projet à composantes et dimensions multiples. C’est dans cette optique, poursuit-il, que 2020 a été une année remarquable pour le Gouvernement de la République, «non seulement pour la notoriété du PDU qui a atteint une vitesse de croisière perceptible à travers ses réalisations sur le territoire national, mais également pour les objectifs contenus dans le Plan de travail et budget annuel 2020, qui ont été largement atteint ».

Pour lui, 2020 a également été une année qui a donné corps au redressement national du projet à partir de la base. « Nous avons, dans les villes bénéficiaires du projet, rapproché l’administration des administrés ; et rendu viable et effective la décentralisation, et nous y avons promu la bonne gouvernance. Une des missions essentielles assignées à mon ministère est l’aménagement et la restructuration de l’espace urbain. Avec ce premier Projet de développement urbain de la RD-Congo, nous avons transformé les villes cibles ; nous y avons réduit la pauvreté en améliorant les conditions de vie de nos concitoyens par la construction d’infrastructures urbaines qui ont facilité à la population l’accès aux services et infrastructures de base », a-t-il déclaré. L’occasion faisant le larron, le ministre de l’Urbanisme et Habitat a informé les participants du nouveau cadre juridique devant promouvoir l’aménagement urbain et la construction, notamment une politique ambitieuse de l’habitat et le projet de loi portant Code de l’urbanisme et de construction. « Pour faire avancer ces réformes, mon ministère supervise actuellement l’élaboration historique des premiers plans urbains de référence pour les villes de Matadi, Kikwit, Goma et Bukavu », a-t-il souligné.

Dans son discours, le ministre Azarias Ruberwa a fait un rappel sur la 9ème session tenue le 15 juillet de cette année. «Cette 10ème session s’inscrit principalement dans le cadre d’exécution des activités du projet conformément aux accords de financement signés avec la Purs dans un contexte particulier. Le PDU s’est assigné la mission d’offrir aux populations urbaines de services sociaux de bases dans les qualités pour les infrastructures », a renseigné Ruberwa tout en insérant quelques lignes principales de la session passée en remerciant la Banque mondiale pour le soutien financier accordé au projet de PDU.

Des réalisations du PDU

Le PDU est conçu comme un instrument pilote et pédagogique de développement urbain qui comporte deux composantes essentielles : la réhabilitation et la modernisation des infrastructures urbaines prioritaires et de proximité, et la promotion de la gouvernance urbaine. Avant de lancer les travaux de cet atelier, le ministre d’Etat Pius Muabilu est passé en revue les impacts du PDU de l’année 2020. Il a cité premièrement la construction de plus de 31 kilomètres de voirie urbaine réhabilitée dans huit villes: Matadi, Kikwit, Mbandaka, Kisangani, Kindu, Bukavu, Kalemie et Kolwezi.

Puis, la construction de bâtiments scolaire en faveur de dix écoles dont huit achevés une à Kikwit, trois à Mbandaka, 4 à Kindu, soit au total 72 salles de classes équipées de bancs pour 3.600 élèves. « Il reste à achever les travaux dans deux écoles de Kikwit pour 32 salles de classe et un atelier mécanique. Ce qui va porter le total à 104 salles de classe pour 5.200 élèves », a confirmé le ministre de l’Urbanisme et Habitat. Il a ajouté que le nombre de bénéficiaires directs de ces infrastructures est estimé à environ 434.000 personnes et les travaux réalisés ont créé environ 737.000 emplois.

Signalons par ailleurs que ce projet a tenu à rapprocher les administrations des administrés et a rendu viable et effective la décentralisation et promet un nouveau cadre juridique afin de promouvoir l’aménagement urbain et la construction à travers une politique ambitieuse de l’habitat et le projet de loi portant code de l’urbanisme et de construction.

Il importe de noter sur une pierre blanche, des brillantes interventions des intervenants au cours de cette méga activité, qui ont abordé plusieurs points, entre autres: le procès verbale de la 9ème session du CPN, du 15 juillet 2020, par l’experte en communication, madame Solange-Aminata Mwinja; exposé sur les faits marquants du projet restructure dont ils ont fait un rappel sur la restructuration du 22 janvier 2020 et la présentation de la restructure du 22 Aout 2020 dont le budget revenait à 120 millions de dollars américains.

Au cours de la même session, notons que le PDU a également présenté un rapport annuel sur la réalisation des activités à travers une projection d’un documentaire. Il s’agit en premier lieu des voiries urbaines réhabilitées dans huit villes : Matadi, Kikwit, Mbandaka, Kisangani, Kindu, Bukavu, Kalemie et Kolwezi; en deuxième position, la construction de 10 bâtiments scolaires dont 8 sont déjà achevées. une école à kikwit avec 6 salles de classes et un bâtiment administratif, 3 écoles à Mbandaka avec 28 salles et 3 salles de professeurs soit 72 salles de classes équipées de bancs pour 3 600 élèves. Rappelons que parmi les 10 écoles construites dans 8 villes, Il reste deux écoles pour 32 salles de classes et un atelier mécanique qui portera au total 104 salles de classes pour 5 200 élèves dans la ville de kikwit.

Gabriella Malengo

Sarah Gere