05/03/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Pour Christophe Lutundula, il faut “muscler” le mandat de la Monusco et “lui donner des moyens qu’il faut”

Le ministre congolais des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala a appelé vendredi 10 mars 2023, le Conseil de sécurité des Nations  unies à renforcer le mandat de la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation du Congo -MONUSCO-.

Lutundula a lancé cet appel lors d’un entretien avec une délégation du Conseil de sécurité en visite en RD-Congo.
«Si on veut avoir une MONUSCO qui travaille et légitime aux yeux des Congolais, il faut muscler son mandat et lui donner des moyens qu’il faut autrement ça ne sert à rien de jeter des hommes et des femmes militaires ou civils dans une affaire pour laquelle ils n’ont pas de moyens », a déclaré le chef de la diplomatie congolaise.

Christophe Lutundula a également rappelé que le partenariat entre le gouvernement et l’ONU soit basé sur le rétablissement de la paix dans l’Est du pays.

Pour lui, la priorité des priorités est la restauration de la paix et de la sécurité.
Pour y arriver, a poursuivi le ministre des Affaires étrangères, il faut mettre fin à l’agression rwandaise dans l’Est du pays.

«Cela nécessite la mise en œuvre des plans de paix de Luanda et Nairobi qui ont été avalisés par les chefs d’Etat de la région et les Nations unies », a-t-il noté.

René Kanzuku