20/06/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Prétendu détournement au sein du CAMI: la Délégation Syndicale dissipe les mensonges !

Le 27 septembre 2023, lors de l'installation de la Délégation syndicale du CAMI. À l'extreme gauche, le DGA Jacques Muyumba Ndubula, le DG Popol Mabolia Yenga au milieu, ainsi que le PCA Crispin Mbindule Mitono.

Réagissant aux informations ayant circulé sur les réseaux sociaux entre dimanche 12 et 13 lundi novembre 2023, dénonçant un prétendu détournement au sein du Cadastre Minier -CAMI-, la Délégation Syndicale de cet établissement  public éclaire l’opinion.

Dans un communiqué  signé par son vice-président Philippe Mbuyamba Tshibenji et rendu public ce mardi 14 novembre 2023, la Délégation Syndicale du Cadastre Minier «rejette vigoureusement ces allégations dont la teneur frise la diffamation et l’imputation dommageable, faits prévus et punis par le code pénal congolais».

Dans le même document, elle a ainsi appelé «le public à ne prêter aucune crédibilité à ces allégations infondées», avant  d’inviter «les dirigeants du Cadastre Minier à maintenir l’élan de réformes annoncées lors de la réunion mixte tenue en date du 17 octobre 2023 avec le Banc Syndical, au cours de laquelle toutes les doléances portées à leur connaissance ont trouvé satisfaction».

La Délégation Syndicale a de ce fait encouragé les Agents et Cadres du CAMI à poursuivre sereinement leur travail.

Couronnant sa réaction, elle a également réitéré «son soutien à toute initiative de la Direction Générale ainsi qu’à celle du Conseil d’Administration visant principalement l’amélioration du Service, notamment sur la situation administrative du Personnel, en vue d’optimiser la gestion du domaine minier et des titres concédés».

Par ailleurs, «la Délégation Syndicale informe le public que, depuis le début de l’année 2023, toutes les dépenses du Cadastre Minier sont soumises à un encadrement strict de l’Inspection Générale des Finances. Cette supervision se déroule, en marge d’une autre mission de contrôle de gestion par la même Institution, couvrant la période allant de 2018 à 2022, dont les conclusions sont attendues à ce jour».

René Kanzuku