septembre 26, 2021

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC-Kenya: Tshisekedi et Kenyatta signent des accords de coopération bilatérale

À l’issue d’un tête-à-tête ce mercredi 21 avril 2021 entre Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la RD-Congo et son homologue kenyan, Uhuru Kenyatta, une série d’instruments bilatéraux de coopération ont été signés.

Il s’agit, précisément, d’un accord général de coopération et d’autres touchant spécifiquement les secteurs de la sécurité, de la défense, de la gestion du fret maritime et des infrastructures, ainsi que la lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux.

Le Président Uhuru Kenyatta à gauche, son homologue congolais à droite.

C’est en présence des deux Chefs d’États que la ministre sortant des affaires étrangères de la RD-Congo, Ntumba Nzenza et sa collègue kenyane Monica Juma ont signé lesdits accords. Tel est le cas du projet de construction d’une route devant relier l’Afrique de l’Est à l’Ouest, en passant sur une bonne partie de la RD-Congo, dont notamment les villes de Bunia et Kisangani.

Message aux détracteurs

Saisissant l’opportunité de cette rencontre au sommet, Félix Tshisekedi et Uhuru Kenyatta ont affirmé la nécessité d’efforts concertés aux niveaux bilatéral et régional dans la lutte contre la radicalisation, le terrorisme sous toutes ses formes et l’extrémisme violent qui continuent à se manifester sur le continent.

Les deux Chefs d’Etats ont émis le vœu de continuer de travailler ensemble pour la paix et la stabilité à l’Est de la RDC. Dans cette perspective, le Président de la République a révélé que le Kenya s’est porté volontaire pour appuyer avec ses troupes les FARDC dans la lutte contre les groupes armés qui sévissent dans cette partie du pays. Le Chef de l’Etat dit avoir saisi l’occasion pour tordre le coup à toutes ces critiques qui font croire faussement qu’il ne réagit pas à la situation de l’Est.

Dans la foulée, le Commandant suprême des forces armées Congolaises et de la police a promis qu’avec cet effort conjugué, la riposte sera impitoyable face à l’ennemi.

Un leadership qui monte en puissance

Auréolé de sa nouvelle casquette de Président en exercice de l’Union africaine, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo se positionne comme un leader incontournable sur le continent. En l’espace d’une semaine, il a reçu tour à tour ses homologues somalien et kenyan. Deux semaines auparavant, il accueillait une rencontre de haut niveau à Kinshasa où il était question de la résolution d’un différend qui oppose l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan au sujet du grand barrage de la Renaissance. Un signe qui ne trompe pas sur la confiance que lui témoigne ses pairs africains et la crédibilité dont il jouit à l’échelle du continent.

Au plan interne, la récente mise en place du Gouvernement de l’union sacrée de la Nation vient consacrer un processus débuté avec les consultations présidentielles, non sans un coup de maitre qui a vu la majorité basculer au Parlement en faveur du Président Tshisekedi.
Désormais, les étoiles semblent s’aligner pour la matérialisation sans ambages d’un programme qui met l’accent sur les attentes et les intérêts des Congolais.

©️Cellule de Communication du Chef de l’État
communication@presidence.cd