avril 13, 2021

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: la députée nationale Marie-Ange Mushobekwa frappe à coups de bâton la liberté de mise du diplomate Américain Mike Hammer

Une ébullition au sein de l’arène politique congolaise depuis la soirée du 31 mars dernier, a suscité beaucoup de protestations de la part des congolais. Cette ébullition est due à la réunion organisée par l’ambassadeur des États Unis d’Amérique en RDC, Mike Hammer, autour des soldats congolais.

La dernière protestation est celle de la députée nationale Marie-Ange Mushobekwa qui a, à travers son compte Twitter ce jeudi 1er Avril 2021, fustigé la façon du diplomate américain.

« En RDC le Président est le Commandant suprême des FARDC. Après lui, le seul civil qui puisse donner un ordre aux militaires, c’est le ministre de la défense. Je n’ai jamais vu au monde, un diplomate réunir les militaires d’un pays hôte. », a écrit la Députée nationale Marie-Ange Mushobekwa sur son compte Twitter.

A en croire l’ancienne ministre des droits humains, voir les soldats congolais réunis autour du Diplomate est une humiliation car cela ne fait pas partie des attributions lui confiées par les États-unis.

Dans la même approche, la députée nationale Nelly Muinga Mutela n’a pas caché son étonnement quant à cet acte qui, jusque-là n’a pas été réprimandé.

« Je suis tout de même curieuse et hantée d’envie de savoir ce que Monsieur Mike Hammer, ambassadeur des USA, Communiquait aux militaires congolais pour mettre fin et/ou estomper l’insécurité à l’est du pays », Ecrit l’élue de Songololo, elle aussi sur son compte Twitter.

Rabby Lokate