août 9, 2020

Le Regard

De l'information fouillée et vérifiée

RDC: l’Église du Réveil du Congo appelle au dialogue

Dans une déclaration signée le 14 juillet dernier par une quinzaine des pasteurs, l’association des Églises du réveil du Congo -ERC- appelle au dialogue entre les autres confessions religieuses et les politiques congolais. Cette demande est consécutive aux revendications de la population contre la désignation du nouveau président de la CENI, Ronsard Malonda. À en croire leur document, ce dialogue entre l’ERC, les autres confessions religieuses et les politiques congolais est voulu en vue de favoriser les mécanismes consensuels de prise des décisions. Ces derniers ont également condamné toute forme des violences ayant caractérisé les activités de terrain anti-Malonda, entre autres le saccagement de l’église Armée de l’Éternel du Pasteur Sony Kafuta, qui est aussi le siège social de l’ERC.

«Réaffirmant les objectifs statutaires de l’ERC, en ce qui consacre le partenariat Etat-Eglise; après avoir scruté les signes des temps et pris en compte les conclusions du Conseil des ministres du vendredi 03 juillet 2020, l’Eglise du Réveil du Congo privilégie le dialogue et la concertation et s’associe dès lors aux autres confessions religieuses en vue de favoriser les mécanismes consensuels de prise des décisions».

Telle est l’économie de la déclaration des Ministres des cultes, Membres de l’Exécutif national, du Conseil des Sages et Fondateurs de l’Eglise du Réveil du Congo ( ERC), réunis en Assemblée plénière du 11 au 14 juillet 2020, au cours de laquelle ils ont évalué la situation socio-politique qui sévit actuellement en République démocratique du Congo. Ils ont pour ce faire, condamné toutes formes des violences qui semblent érigées en système au pays de Lumumba.

À travers ses 26 régions Ecclésiastiques et Entités, disséminées sur l’ensemble du territoire national, l’ERC a solennellement proclamé son « adhésion à la promotion et la conservation des acquis de l’alternance politique historique au pays, lesquels acquis trouvent leur fondement dans l’émergence d’un Etat de droit, la consolidation de l’unité nationale, la recherche du bien-être, le souci d’une concertation entre frères et sœurs d’un même Père céleste », ont-ils soutenu dans leur déclaration.

Condamnant la violation de Temple et siège de l’Armée de l’Eternel de l’Evangéliste Sony Kafuta Rockman, lors des dernières manifestations, organisées par les organisations politiques, les princes de l’ERC ont exhorté les Institutions étatiques à accomplir chacune sa mission, et ce, conformément aux lois de la République et pour l’intérêt des hommes et femmes créés à l’image de Dieu.
Dans ce même ordre, ils ont invité les partis et regroupements politiques à promouvoir l’éveil et/ou la conscience citoyenne fondé sur l’étique et le civisme; aux confessions religieuses, de demeurer le vrai foyer chrétien où l’on donne à Dieu la place qui lui revient. Ils ont enfin, exhorté les fidèles de l’ERC et tous les congolais, de rester dans une attitude qui contribue à la propagation de l’évangile.