27/01/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: les Chefs des confessions religieuses appellent les partis politiques et la Société civile à faire bloc pour la tenue des élections en 2023

À la faveur d’une conférence de presse tenue ce mercredi 09 février 2022 au siège de la Commission d’intégrité et médiation électorales -CIME-, les Chefs des confessions religieuses ont exhorté les partis politiques et la Société civile à unir leurs efforts pour une meilleure tenue des élections de 2023.

<<Aux partis politiques et la Société civile de  mutualiser les efforts dans un plaidoyer pour la mobilisation des ressources et la pacification du pays en vue de la tenue des élections libres, démocratiques et transparentes en 2023>>, ont-ils déclaré lors de cette conférence de presse, avant le jeu de question réponse.

Répondant à la question de Le Regard  sur les divergences de la Société civile en ce qui qui concerne le processus électoral, l’évêque Dodo Kamba, président en exercice de la plateforme des confessions religieuses, a affirmé que les acteurs de la Société civile de tous bords poursuivent les mêmes objectifs:<<nous avons des objectifs communs, donc rien ne nous empêchera de travailler ensemble pour la tenue des élections dans plaidoyers, malgré les divergences>>. 

Ces Chefs de six Confessions religieuses de la République démocratique du Congo ont également salué  la feuille de route opérationnelle de la CENI et le calendrier réaménagé des élections des gouverneurs et vice-gouverneurs pour certaines provinces du pays qui augurent, selon eux, la tenue des prochaines échéances électorales dans les délais constitutionnels.

Par ailleurs, ces derniers ont également pris acte des contraintes soulevées par la CENI et adressé les recommandations suivantes aux parties prenantes concernées:

 

  1. Au Président de la République

De s’impliquer personnellement pour garantir la tenue des élections dans le délai.

  1. Au Parlement

De finaliser les réformes électorales par l’adoption de la Loi électorale dès la session de mars 2022

  1. Au Gouvernement de la République
  • De reconsidérer la question de mutualisation du processus de recensement de la population et celle de l’identification des électeurs en tenant compte de la contrainte constitutionnelle du temps qui s’impose à la CENI ;
  • de rendre disponibles les fonds nécessaires pour la réalisation des activités électorales dans les délais ;
  • de mettre tout en œuvre pour le retour effectif de la paix à l’Est du pays;

 

  1. A la CENI

De rendre régulièrement publique l’évaluation de la mise en œuvre de sa Feuille de route avec les parties prenantes.

  1. Aux partis politiques et à la Société Civile

De mutualiser les efforts dans un plaidoyer pour la mobilisation des ressources et la pacification du pays en vue de la tenue des élections libres, démocratiques et transparentes en 2023.

Fait à Kinshasa, le 9 Février 2022

Les Chefs des Confessions religieuses

  1. Evêque Général Dodo Israël KAMBA BALANGANAY, Président National et Représentant Légal de l’Eglise du Réveil du Congo ,
  2. Cheikh Abdallah MANGALA LUABA, Représentant Légal de la Communauté Islamique en RDC,
  3. Colonel Daniel MOUKOKO, Chef du Territoire et Représentant Légal de l’Armée du Salut en RDC,
  4. Mgr Simon NZINGA MALUKA, Président et Représentant Légal de l’Union des Eglises indépendantes du Congo ,

 

  1. Révérend Covey MUDUDU NDOMPAULU, Représentant Légal Premier suppléant de l’Eglise Kimbanguiste en charge de l’Evangélisation et Mission de l’Eglise,
  2. Père Claude MBAYI, Vicaire Episcopal de l’Archevêché et Représentant de l’Eglise Orthodoxe au Congo.

René Kanzuku