28/01/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

WOMEN 3.0: COFITECH Corporate sensibilise les femmes de  l’ARPTC à la culture, outils et métiers du numérique

À travers son programme dénommé « WOMEN 3.0 »,  l’entreprise COFITECH Corporate a organisée du 15 au 18 mars 2022, une session de sensibilisation des femmes de l’ARPTC à la culture, outils et métiers du numérique, intitulée « WOMEN 3.0 – Le Numérique, levier de l’autonomisation de la femme».

À en croire les organisateurs, cette session s’inscrit dans le cadre de la thématique de l’année choisie par le Gouvernement congolais à travers le Ministère du genre et famille : « L’autonomisation des femmes et filles ainsi que l’égalité des sexes dans le contexte de lutte contre le changement climatique et de réduction des risques de catastrophe ».

Il s’agit d’une session de sensibilisation et de renforcement de capacités de la femme régulatrice à la culture, aux outils et métiers innovants à l’ère de la convergence technologique pour assurer une régulation agile et de la mutation vers une économie numérique axée sur les données.

Comme d’aucuns ignorent, le Numérique profile, modélise et crée de la valeur indépendamment de la race, du sexe, de la culture, de la classe sociale ou de la volubilité ou éloquence, ont-ils ajouté.

WOMEN 3.0 vise 4 choses

Ce programme vise à outiller la femme en la rendant beaucoup plus performante et avisée dans la gestion de son quotidien. Que ce soit dans son foyer, dans l’éducation et instruction de ses enfants, dans son travail et/ou dans ses rapports avec la société qui se développe et se complexifie davantage.

Il vise également à développer chez la femme, des capacités et compétences innovantes dans le secteur du Numérique afin de lui permettre d’être compétitive sur le marché de l’emploi et des opportunités de promotion. Cela afin de préserver l’équilibre et de maintenir l’égalité de sexe dans les postes clés et des autres postes de la société congolaise.

Aussi, booster l’innovation et la créativité et réveiller l’esprit entrepreneurial chez la femme afin qu’elle participe au développement socio-économique et au progrès technologique de notre pays.

Ensuite, conscientiser la femme sur la nécessité de se former en permanence afin qu’elle soit efficace et efficiente en vue de dresser les enjeux et défis futurs et de répondre aux problèmes de l’humanité en général et particulièrement de notre société congolaise.

Pendant 4 jours, la femme régulatrice de l’ARPTC s’est connectée aux génies de l’écosystème Tech congolais pour apprendre, appréhender, imaginer, innover et créer de la valeur afin d’améliorer ses prestations auprès de l’Autorité de régulation et de transformer son secteur à un pilier de croissance, du développement et du progrès social.

René Kanzuku