octobre 22, 2020

Le Regard

De l'information fouillée et vérifiée

La Haute Académie de la Société Civile plaide pour une loi sur le télétravail en RDC

 

La Haute Académie de la Société civile a, dans un point de presse organisé ce lundi 15 juin 2020, appelé les autorités congolaises à doter le pays d’un système de santé performant et accessible à tous.

Elle a invité le gouvernement à acquérir des kits de dépistage rapide de la COVID-19 pour réduire le temps de diagnostic et ainsi limiter la propagation inconsciente de la maladie par des personnes atteintes.

Pour elle, le pays doit améliorer sa capacité de dépistage pour atteindre le standard international de 200.000 dépistages par jour.

HASCO-RDC a fait savoir que les hôpitaux du pays sont pris de court entre la COVID-19 et d’autres maladies. Elle a fait savoir que des décès se succèdent en cascade avec des hôpitaux qui se retiennent de toucher des patients sans tests COVID-19 au préalable.

Cette organisation de la Société civile signale que les Urgences ne fonctionnent plus correctement dans le pays.

Ouvrir l’espace aérien

Face à ce problème de prise en charge appropriée des malades, l’organisation a invité le gouvernement congolais à intervenir immédiatement pour ramener de l’ordre et sauver ainsi des vies.

Elle a appelé l’Etat congolais à rouvrir de toute urgence l’espace aérien congolais afin de permettre aux cas critiques d’aller se faire soigner à l’étranger et de permettre aux abonnés des hôpitaux à l’étranger de répondre à leurs rendez-vous médicaux.

Une loi sur le télétravail

HASCO-RDC a invité l’Etat congolais à tirer profit des conséquences de la COVID-19 pour doter le pays d’une Loi sur le télétravail afin de réduire le flux des masses dans des places publics et dans les transports en commun qui présentent un fort risque de contamination.

L’organisation est également revenue sur le scepticisme qu’affiche une partie de la population qui doute de l’existence de la maladie. HASCO-RDC a fait savoir que cette tendance est renforcée par des rumeurs véhiculées par des officines occultes visant à ternir les efforts du gouvernement et du personnel soignant. HASCO-RDC a aussi invité l’Etat congolais a adopté une Loi anti cybercriminalité pour décourager les rumeurs. Elle a en outre appelé les populations à ne pas se laisser endurcir les coeurs par le diable et à se prévenir des dommages, car la maladie est réelle.

L’organisation est aussi revenue sur le Fonds de solidarité anti COVID19 récemment créé par le Président de la RDC. Elle a demandé qu’un certain nombre d’information soient rendues disponibles afin de permettre une meilleure participation des populations à la lutte contre la maladie.

HASCO-RDC a également alerté sur les risques d’une récession économique prochaine dans le pays car tous les agrégats économiques entrainant à cette situation de crise sont désormais réunis.

L’organisation a appelé l’Etat congolais à relancer l’économie et à envisager le retour de la croissance économique en relaxant des mesures restrictives sur le secteur de la production en plus d’accompagner les producteurs. Enfin, HASCO-RDC a demandé à l’Etat congolais de relancer la recherche biomédicale et scientifique dans le pays en y consacrant un investissement conséquent.

HRM