01/02/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Inauguration de l’espace culturel scolaire “Village BG” de l’Institut “Bobokoli” à Ngaliema

L ‘Association des anciens élèves de l’Institut Bobokoli -AAB- “Mère nourricière”, en collaboration avec la Bracongo, ont inauguré samedi l’espace culturel scolaire baptisé “Village BG”.

Cet espace servira pour la détente, le repos, surtout la lecture des livres, la révision des notes, et le rafraîchissement aux élèves et enseignants de ladite école située dans la commune de Ngaliema.

La cérémonie s’est déroulée en présence des représentants de l’AAB Mère nourricière, des délégations des frères maristes, de la Bracongo, des enseignants et élèves.

Dans son mot de circonstance, le préfet de cette école, Édouard Yatha s’est dit heureux pour la réalisation de cette belle œuvre qui permettrait aux membres de l’école de se ressourcer des temps en temps.

“Cette œuvre est une preuve de la détermination des anciens élèves de notre école qui veulent sa modernisation en faveur de leurs cadets. Nous remercions les deux partenaires de l’école pour ce don, l’AAB et la Bracongo”, a-t-il déclaré en soulignant que l’école était réellement butée à un problème d’espace bien aménagé pour le divertissement. Alors, il fallait le créer pour toutes les options, afin de leur permettre de prendre un jus et lire également les notes des cours, échanger avec les amis…

Il a en outre appelé ses écoliers à protéger cet édifice.

AAB poursuit sa lutte pour la modernisation de l’Institut Bobokoli

“Comme dit la parole de Dieu, il est grand le bonheur de donner, bien plus grand que celui de recevoir, nous avons le bonheur d’offrir à nos cadets cet espace et nous sommes sûrs que ce n’est pas une dernière oeuvre. Nous poursuivons notre lutte pour moderniser cette école , qui est notre maison. L’idée est celle de participer au développement du pays en lui offrant une jeunesse bien formée, car celle-ci est l’avenir du pays”, a signifié Emy Ango, président et coordonnateur de l’AAB.

Les élèves ont, par l’entremise de leur présidente, Davina Mbangu, remercié les deux parties qui se sont investies pour leur offrir cet espace culturel dont l’intérêt est immense pour leur apprentissage.

Elle a sollicité l’implication de ces deux partenaires pour la construction d’une grande bibliothèque à l’école et un terrain moderne de sport.

Mise en œuvre prochaine d’un projet pour promouvoir la culture du sport en milieu scolaire

Le responsable commercial de la Bracongo, Éric Malumba a, quand à lui, exprimé d’abord sa gratitude à toutes les personnes qui ont accompagné ce projet jusqu’à son aboutissement.

“Nous avons un projet dans la ville de Kinshasa pour moderniser les écoles, les Universités, les hôpitaux, les centres de santé et les églises. Pour ce faire, nous avons pris un échantillon d’écoles de la ville de Kinshasa parmi lesquelles l’école “Bobokoli” a été sélectionnée pour mettre nos projet en valeur”, a-t-il fait savoir.

À  l’en croire, ils attendent dent mettre en oeuvre un deuxième projet dans la même école dans le cadre de la promotion de la culture du sport en milieu scolaire.

Pour lui, c’est un plaisir que son entreprise lui fasse confiance en lui confiant la charge d’organiser le développement des écoles à Kinshasa.

“Nous avons voulu accompagner la réalisation de cette oeuvre pour que les enfants puissent se retrouver pendant leur moment de pause, pour le rafraîchissement. Nous allons également accompagner les journées culturelles chaque samedi, s’il ya des activités au sein des écoles avec l’appui matériel et financier pour aider les enfants”, a-t-il dit.

l’Institut Bobokoli est une école de la congrégation des Frères Maristes qui reçoit un total de 4154 écoliers par an. Le “Village BG” a deux parties, dont le salon Nsimba aménagé en mémoire d’un ancien enseignant de l’école et le jardin frère Masumbuko, en mémoire d’un ancien préfet de l’Institut Bobokoli.

Marie-parousie Immaculée