27/01/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Les militaires déployés à Kwamouth, Bolobo et Yumbi ont créé leurs taxes de survie

Dans un point de presse organisé le week-end dernier à Kinshasa, le député national Willy BOLIO EMINA a révélé que les militaires déployés à Kwamouth, Bolobo et Yumbi pour la sécurité de ces territoires, sont à la base des tracasseries.

“Les militaires déployés à Kwamouth, Bolobo et Yumbi ont créé leurs taxes de survie…Même si on était dans l’état de siège, la taxe émane [ toujours ndlr ] de la loi. Maintenant, ce sont ces militaires qui font signer des taxes entre 500FC à 1000 FC sur des petits jetons aux paisibles citoyens. Le gouvernement doit savoir que lorsque la population va être en désaccord avec ces forces de l’ordre, il va perdre son rôle. Ces militaires risquent de devenir les adversaires de la population… Cette population qui souffre déjà au quotidien pour sa survie, elle n’acceptera pas que les militaires l’ encombrent”, a expliqué cet élu de Bolobo.

Un suspect arrêté à Bolobo

Lors de ce rendez-vous avec la presse, le député Willy BOLIO EMINA a annoncé qu’un homme non autrement identifié a été arrêté dans la forêt du territoire de Bolobo.

“Je vous signale la présence d’un homme suspect non identifié arrêté récemment dans la forêt de Bolobo grâce aux services de sécurité. Il a été arrêté entre Ngomo et Nge-Bolobo à 17km de Bolobo. Elle est aux arrêts entre les mains de la police. Que les autorités mènent des enquêtes sur place pour savoir d’où vient ce suspect “, a-t-il dit avant d’appeler à la vigilance : j’appelle la population de Bolobo de doubler la vigilance. Dès que vous remarquez une présence suspecte, dénoncez pour que ces personnes soient hors d’état de nuire. Aujourd’hui, comme il n’y a plus de tatouage , il est difficile d’identifier qui est Teke et qui l’est pas sur place”.

Quant à la situation du conflit intercommunautaire entre Teke et Yaka à Kwamouth, ce parlementaire fait savoir que des commissions ont été mises en place notamment celles du Vice-Premier Ministre et ministre de l’intérieur, les gouverneurs des provinces et les présidents des assemblées provinciales.

“Le VPM de l’intérieur était à Kwamouth, il a ramené quelle solution ? il a tué combien d’assaillants où il en a arrête combien? Les assaillants sont entrain d’implanter leurs chefs coutumiers en remplacement des chefs coutumiers traditionnels qui ont fui les atrocités. Tout le temps que nous prenons ne joue pas pour nous, ça joue aussi pour eux pour multiplier des stratégies. Le constat aujourd’hui , c’est que le gouvernement fait ce qu’il fait mais sans efficacité … Je demande [ à ce même ndlr ] gouvernement d’organiser un procès à l’immédiat pour tous les suspects arrêtés….Ces procès doivent être organisés à Kwamouth et Bolobo où il y’aura des victimes et des témoins”, a conclu Willy BOLIO EMINA.

Orman BOLA/Mai-ndombenews.net