août 4, 2021

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Assemblée nationale: les députés Katumbistes déterminés à barrer la route à la loi sur la Congolité

Les groupes parlementaires G7 et MS, proches de Moïse Katumbi se disent déterminés à construire un « béton armé » pour bloquer la proposition de loi sur la nationalité congolaise, initiée par l’ancien candidat président de la République, Noël Tshiani, portée par le député Nsingi Pululu.

À la faveur d’une conférence de presse tenue ce mercredi 14 juillet 2021 à Kinshasa, le député Jean-Claude Kibala a estimé que cette loi ne peut passer que par referendum, puisqu’elle viole les articles 13 et 220 de la constitution.

Condamnant les propos qualifiés « d’incendiaires du président de l’Assemblée nationale » au cours de la plénière de mardi 13 juillet, Jean-Claude Kibala, porte-parole de ces groupes parlementaires dit craindre que cette loi ne soit source de profondes divisions dans le pays.

A en croire les groupes parlementaires G7-MS, la loi sur la nationalité déposée à l’Assemblée nationale par Nsingi Pululu expose le pays a une grave crise multiforme à la suite son caractère séparatiste.

Pour le porte-parole de G7-MS, cette loi viole les articles 13 et 220 de la constitution.

Jean-Claude Kibala, fait remarquer que les préoccupations de la population sont plutôt ailleurs.

A propos de prochaines élections de 2023, le G7-MS estime que la politisation de la CENI risque de planifier une prochaine fraude électorale. Au sujet de l’état de siège, les députés du G7-MS se disent disposés à autoriser une nouvelle prorogation tout en demandant au gouvernement de revoir sa stratégie.

LG