27/01/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Droits des femmes: avec plus de 9 ans dans l’administration, l’entrepreneuse J’aime Mbuyi prône l’équité, au lieu de l’égalité

La journée internationale des droits des femmes célébrée le 08 mars de chaque année, ne cesse de susciter les réactions des femmes entrepreneurs RD-congolaises. La dernière en date est celle de l’entrepreneuse J’aime Mbuyi.

Dans une interview qu’elle a accordée samedi 12 mars 2022 à Le Regard, Mme Mbuyi a interpellé la femme RD-congolaise sur ce qu’elle doit normalement faire pour rétablir ses droits, en lieu et place de continuer à les revendiquer chaque année.

À scruter ses propos, avec une expérience de plus de 9 ans dans l’administration privée, J’aime prône l’équité, au lieu de la parité entre l’homme et la femme.

Pour elle, les femmes doivent éviter de chercher à égaler les hommes pour jouir de leurs droits.

“Chères femmes, réclamer seulement nos droits, est une perte de temps.
Donner le meilleur de nous-mêmes, c’est la seule chose qui nous fera imposer….
Ne cherchons pas à tout prix à égaler l’homme, car c’est une façon de vouloir s’attirer l’attention”, a-t-elle estimé.

Et de trancher : “Et, une personne qui cherche à tout prix à s’attirer l’attention, n’est pas sûre d’elle. Bossez à fond, cela nous permettra de nous affirmer sans la pitié des hommes. Arrêtons de considérer l’homme comme un rival, car Dieu dans sa justice, a suffisamment placé des dons dans chacun des êtres humains”.

Qui est-elle ?

J’aime Mbuyi est licenciée en communication des entreprises de Bel Campus. Après un bref parcours dans la presse, précisément à la télévision, J’aime a travaillé comme Assistante administrative, Assistante principale et Assistante de la Directrice générale pendant 9 ans dans la société pétrolière et gazinière privée, ML Station services, à Kinshasa.

Dans la même entreprise, elle a aussi travaillé comme chargée de communication.”Dans cette entreprise, je faisais la communication interne et externe. Je faisais également le point focal entre l’extérieur et l’entreprise, a-t-elle confié.

Actuellement, elle travaille comme chargée de communication et des opérations au cabinet du 2ème vice-président du Sénat RD-congolais.

Malgré ses talents de communication et d’administration avec un parcours élogieux, J’aime Mbuyi ne se lasse pas de se battre comme une femme forte, pour la vie qu’elle rêve, se faire beaucoup d’argent.

Faisant d’une pierre deux coups, J’aime Mbuyi évolue aussi dans l’entrepreneuriat depuis près de 4 ans. Elle entreprend précisément dans le secteur de transport en commun.

René Kanzuku