27/09/2022

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Justice: Kibaligold sommée de payer 1 milliard de dollars à la Sokimo, à titre de créance

Selon la requête signée Cabinet d’avocat César Mbaka Te Mbaka & Associés, datant du 9 mars 2021, adressée au président du Tribunal de Commerce de Kinshasa/Gombe, Jean-Claude Muyoyo Diulu, la Société Kibaligold mines doit une somme de 1.119.193.357,113 dollars américains à la Société minière Kilo Moto.

A en croire le même document, cette somme est exigée à Kibaligold à titre de créance principale pour non-respect des termes de contrat d’association.

En réaction à cette requête, une ordonnance N°0159/2021PORTANT INJOCTION DE PAYER, a été délivrée contre Kibaligold par le Tribunal de commerce de Kinshasa.

«Kibaligold Mines est notre société commune, un partenariat entre Sokimo et Barrick gold Corporation qui est entrée en phase de production depuis 2014 et produits plus de 2 tonnes d’or le mois. Cependant la Sokimo, ne perçoit ni dividendes, ni redevances sur épuisement du gisement (royalties) malgré les multiples démarches menées auprès des institutions étatiques, mais qui ne rencontrent que de blocage venant de certains politiques qui préférent sacrifier les patrimoines de l’État au profit de privés”, nous a confié une source de la Sokimo qui a requis l’anonymat.

Et de poursuivre : “Avec le changement, l’Etat des droits que prône le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, nous avons attaqué Kibaligold en justice et le Tribunal vient d’établir l’ordonnance portant injonction de payer 1 milliard de dollars américains».

Selon la même source, le délai de 15 jours que la Justice congolaise avait accordé à Kibaligold ayant été épuisé, le Tribunal doit procèder ce lundi 29 mars 2021 à la saisie des comptes bancaires de Kibali pour remettre le SOKIMO dans ses droits.

Ordonnance

René Kanzuku