octobre 18, 2021

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Présidence de la CENI: Danny Singoma payé par la CENCO pour boycotter le choix des 6 confessions religieuses!

Le dossier de la désignation du président de la CENI par les confessions religieuses n’a pas fini de relever la face cachée des donneurs des leçons.
Des sources proches du cadre des concertation de la Société civile, l’on tient une nouvelle bouleversante: la CENCO se cherche des alliés dans la manipulation de l’opinion.

Danny Singoma, coordonnateur du cadre de concertation, a été contacté par Cyrille Ebotoko, candidat de l’église catholique et coordonnateur de la commission épiscopale justice et Paix de la CENCO, pour une mission précisé décidée par l’abbé Nshole.

L’église catholique veut s’offrir des alliés dans le boycott de la désignation du président de la CENI faite par les 6 Confessions.

“Dites lui qu’on lui donnera des moyens”, aurait souligné l’abbé Nshole selon des sources proches du cadre de concertation.

Des leaders de la société civile sont invités demain par le Cadre de concertation de la Société civile afin d’échanger sur la question du “blocage dans la désignation du président de la CENI”. Un hasard?

Voilà qui rappelle la tentative de corrompre les confessions religieuses en septembre 2020. On se souvient que le communiqué publié par les 6, menaçant de traduire en justice quiconque tenterait de les corrompre avait suscité une réaction du secrétaire général de la CENCO auprès des responsables de l’église orthodoxe et de l’armée du salut à l’époque.

Aujourd’hui, asphyxié par le manque d’appui financié, Danny Singoma résistera-t-il à la tentation? En effet, sa crédibilité en dépendra.

MASHA