janvier 26, 2021

Le Regard

Vous souhaite meilleurs voeux 2021

RDC: Prisca Manyala évoque une crise de confiance entre la communauté estudiantine et les autorités

0 Partages

La communauté estudiantine fustige la décision d’arrêt des cours édictée par les autorités RD-congolaises, suite à la résurgence de la Covid-19 à travers le pays, alorsque les activités politiques s’organisent sans inquiétude.  De ce fait, cette dernière projette une marche de protestation, en vue de réclamer la reprise des cours.

Au regard de différentes marches en vue, prévues par plusieurs universités et instituts, la présidente de la Représentation des étudiants du Congo -REC-, Prisca Manyala est, lors d’une interview accordée ce lundi 11 janvier 2021 à nos confrères de la chaîne Télévisée Siloé, montée au créneau contre cet arrêt des activités universitaires.

« Nous comprenons et partageons la frustration des étudiants que nous sommes (…) actuellement, une crise de confiance s’installe entre les étudiants et les autorités étatiques. Celle-ci part du fait que plusieurs manifestations politiques que l’on voit se dérouler à travers la ville, voire dans le pays au détriment des étudiants qui sont soumis aux mesures et gestes barrières édictés par les autorités », lâche Prisca Manyala à  Siloé Tv.

Par ailleurs, la présidente de la REC a appelé la communauté estudiantine à prendre au sérieux cette deuxième vague de la Covid-19, qui, selon elle, est beaucoup plus cruelle que la première, tout en écartant la question  d’une éventuelle année blanche.

Notons que plusieurs mesures ont été prises le 18 décembre de l’année dernière par les autorités étatiques, notamment la suspension temporaire des cours et activités universitaires et l’instauration d’un couvre-feu de 21 heures à 5 heures

Rabby Lokate